Bien que Pluton ne soit plus considérée comme une planète par les astronomes, pour des considérations de classifications scientifiques, elle en reste néanmoins une pour l’astrologie au regard de sa symbolique et de son rôle évident dans nos thèmes astraux.

Pluton est la planète qui a la maitrise du signe du Scorpion.

Les mots clefs de pluton sont, parmi d’autres : transformation, dépouillement, purification, et renaissance.

Je vais commencer par les influences « difficiles » de Pluton pour 2017 sur la toute fin du 2ème décan (1)  des Capricornes (nés approximativement entre le 7 et 11 janvier), balances (nés approximativement entre le 9 et 14 octobre), Béliers (nés approximativement entre le 6 et le 10 avril), cancers (nés approximativement entre le 9 et 14 juillet).

Le parcours de Pluton autour du zodiaque est lent. L’influence dont je vais parler ici durera jusqu’en janvier 2018. Ce seront ensuite les 3èmes décans des mêmes signes qui seront concernés.  Les 1ers décans ont connu cette influence de 2008 à début 2013. Depuis 2013 ce sont les 2èmes décans qui sont touchés.

Je vais de suite annoncer la couleur : Pluton est le dieu romain des enfers. Il règne aussi sur un autre monde souterrain et caché… l’inconscient.

Avec Pluton, il nous est demandé un travail de dépouillement. Un travail sur notre égo, sur ce qu’il y a de superficiel en nous, d’inutile et de révolu, pour ne garder que l’essentiel de ce que nous sommes au moment de son passage.

Il s’agit d’une profonde mutation personnelle qui nous conduira à une meilleure et plus grande connaissance de nous-mêmes. Et pour ce faire il faudra descendre profondément en nous, bien « bas » et nous regarder tels que nous sommes vraiment, sans concession…  Ainsi, nous pouvons durant cette période voir ressurgir nos plus vils et profonds instincts, révéler notre côté obscur et notre ombre, à savoir ce que nous projetons habituellement sur les autres.

Lors de ce transit perturbant, nous sommes plus irritables, davantage portés à la colère et la violence… voire à des choses inavouables. Et cela génère un conflit interne entre notre éducation, nos valeurs et ce que nous ressentons présentement… Nous sommes plutôt enclins à rejeter toutes formes d’autorités, de règles et de conventions limitantes. Nous nous montrons un peu despote et tyrannique. Nous ressentons avec force un besoin de pouvoir, d’affirmation, et de domination. Nous revendiquons avec fracas notre indépendance.

C’est également une période particulièrement angoissante. Les obsessions, les peurs remontent de nos « profondeurs » et génèrent de l’insécurité, de grandes remises en question. Nous percevons l’existence avec pessimisme et le monde dans ce qu’il a de sombre et de laid… Nous gagnons en lucidité, une lucidité parfois teintée de cynisme. Nous voyons au-delà des apparences et ne supportons plus les faux-semblants, la superficialité dans laquelle nous nous complaisions jusqu’alors. Nous devenons très critiques et même acerbes… alors, tel le scorpion, nous pouvons piquer… en éprouvant une certaine satisfaction et un plaisir à le faire… De ce fait, nous sommes amenés à effectuer/provoquer des changements dans notre entourage… et si ce n’est pas nous qui sommes à l’initiative de ces éloignements, les autres ou la vie s’en chargeront…

Car il s’agit bien de dépouillement avec Pluton lors de son passage sur notre thème natal…

Ce dépouillement peut avoir lieu dans différents domaines, suivant ce que signifie le soleil dans votre ciel de naissance. Il peut être exigé de la vie et s’imposer à nous.

Il faut comprendre que Pluton vient éradiquer ce qui n’a plus lieu d’être dans notre vie, ce qui est arrivé à son terme, ce qui n’est plus justifié pour notre évolution et que nous conservons par habitude, paresse ou bien aveuglément. En quelque sorte, Pluton vient nous libérer de nos chaines. Et s’il doit nous y contraindre, c’est parce que nous n’en avons pas conscience, ou ne souhaitons pas évoluer.

On dit que c’est souvent dans l’épreuve que nous avançons et nous nous dépassons… C’est en tout cas le « mode opératoire » de Pluton.

Pour mieux vivre ce transit de Pluton, il faut avant tout accepter les changements qu’il nous demande d’effectuer et de suivre le chemin qu’il nous indique. Ne pas lui résister… ce serait en vain… mais se remettre en question. Avec Pluton, il est important de savoir lâcher, de ne pas s’accrocher à ce qui s’en va et disparait. La résistance renforce et fait durer la douleur… Il est nécessaire d’être dans l’acceptation… une acceptation, bien évidemment, qui se fait généralement en plusieurs étapes… car il est difficilement acceptable et entendable, sur le moment, qu’il nous faille lâcher… Il y a une phase de refus, de révolte…  Nous comprenons mieux plus tard, avec le recul, la raison de cette dure leçon de Pluton. Tous, sans exception nous vivons dans notre vie des périodes plutoniennes qui nous transforment et marquent un avant et un après dans notre histoire. Et souvent nous ne concevons plus de revenir en arrière (je ne parle pas ici de la perte de personnes chères, mais de notre vie d’avant).

Un travail sur soi est donc indispensable sous cette influence déstabilisante de Pluton, pour accompagner cette évolution, de préférence avec un professionnel.

Il peut être bénéfique de s’intéresser à des activités plutoniennes pour accompagner et nourrir notre transformation, de celles qui conduisent à aller voir au-delà des apparences, à la quête du sens, au-delà du connu, à la recherche quelque soit le domaine… mais encore à la découverte de notre sexualité, domaine très plutonien, qui peut être abordée avec moins de tabous, de blocages, de façon plus pulsionnelle.

Durant cette période, un travail autour de notre relation au père peut nous être profitable, des prises de conscience, des découvertes peuvent se faire…

Passons maintenant aux influences positives de Pluton pour 2017 sur la toute fin du 2ème décan (1) des Scorpions (nés approximativement entre le 8 et 13 novembre), Poissons (nés approximativement entre le 6 et 11 mars), Taureaux (nés approximativement entre le 6 et 11mai) et Vierges (nés approximativement entre le 8 et 13 septembre).

Rappel : Le parcours de Pluton autour du zodiaque est lent. L’influence dont je vais parler ici durera jusqu’en janvier 2018. Ce seront ensuite les 3èmes décans des mêmes signes qui seront concernés.  Les 1ers décans ont connu cette influence de 2008 à début 2013. Depuis 2013 ce sont les 2èmes décans qui sont touchés.

Au positif, les mots de Pluton sont : transformation, mutation et régénération.

Sous cette influence plutonienne bénéfique, le papillon sort de sa chrysalique… Il va enfin réaliser ses ambitions, sa vocation… Durant le transit de Pluton, nous sommes pleins de ressources, notre volonté est forte et nous nous sentons capables de réaliser des choses que nous n’aurions jamais penser pouvoir faire. Nous nous sentons en effet puissants et invincibles, en pleine possession de nos moyens… Et effectivement, invincible, tel le phœnix, nous le sommes un peu… rien ne peut nous arrêter, pas même un échec… Notre envie d’évoluer, notre ambition et notre désir d’accroitre notre pouvoir personnel nous conduisent à nous surpasser en vue de nous accomplir. Nous nous réalisons, nous évoluons personnellement et accédons à la reconnaissance et pourquoi pas au pouvoir tant désiré… Notre charisme est au maximum, nous attirons et donnons confiance par cette puissance et cette confiance qui se dégage de nous. Nous sommes perçus comme une autorité, un leader…

Si bien que les opportunités pleuvent et nous avons des possibilités et les moyens de rénover ou de changer notre activité professionnelles…

L’enrichissement est également possible sous cette influence plutonienne, comme tout ce qui nous permet d’acquérir plus de pouvoir…

Nous pouvons, comme pour l’influence difficile de Pluton, connaitre des pertes durant ce transit, mais ce sont des pertes que nous acceptons et intégrons facilement, que nous savons dans l’ordre des choses. De ce fait, ce n’est pas vécu comme un drame mais comme une libération et une régénération.

Comme, je l’ai dit plus haut, Pluton permet de voir au-delà des apparences, et son influence nous rend plus perspicaces, plus lucides et intellectuellement alertes, et plus enclins à chercher, découvrir et remettre en cause nos croyances et connaissances. Nous pouvons de ce fait développer un intérêt pour le domaine de la psychologie, d’activités plus occultes, mystérieuses et cachées. Les questions en lien avec la mort, la transformation, l’au-delà nous attirent davantage durant cette période. La sexualité aussi, comme je l’ai dit plus haut. Vous oserez enfin acheter le livre sur la couverture duquel figurent des menottes et un masque, dans votre superette du coin, à la caisse de la caissière la plus « langue de vipère »… et ce sans aucune honte…

En ce qui concerne les fameux amours : les dames peuvent tomber follement amoureuses d’un charismatique Scorpion, (mais avant tout un plutonien)… un sex-appeal ambulant en quelque sorte… qui saura de son regard profond faire tomber vos résistances les plus policés… Vous ne vous reconnaitrez plus en sa présence… ouf, il fait chaud tout d’un coup…

Scorpion ou non, c’est indéniablement un partenaire qui va vous aider à mieux vous découvrir. Une relation qui va vous transformer personnellement mais également en tant que femme…

Les hommes sous cet aspect auront un magnétisme qui séduira. Alors un conseil, entrainez-vous à avoir ce regard profond propre aux scorpions… Mais ne plissez pas trop les yeux non plus, on pourrait vous croire myopes…

Pour les 1ers signes, la possibilité de rencontres existe également, mais sous un transit difficile de Pluton, les amours sont compliqués, torturés, destructeurs… trop passionnés… et donc difficilement viables… Encore une fois avec Pluton, toujours dans l’objectif de vous faire prendre conscience de chose sur vous et votre rapport à l’homme…

 

Cette description des effets du transit de Pluton n’est bien entendu pas exhaustive. Il s’agissait là de la seule influence de Pluton sur vos soleils en signe natal. Il va de soi que d’autres planètes de votre thème personnel peuvent être touchées par Pluton et impacter votre vie. Par ailleurs, d’autres planètes dans le ciel actuel peuvent également vous influencer de façon importante en venant surenchérir sur l’influence de Pluton. Seule l’étude de votre thème natal pourra décrire avec précision votre actualité astrale.

Et enfin pour tous les signes, d’autres planètes jouent aussi de leurs influences actuellement. Pour cela, vous pouvez lire les articles concernant les influences d’Uranus et de Neptune.

(1)   Approximativement le 1er décan d’un signe débute autour du 20, 21, 22, 23, 24 du mois précédent jusqu’aux 1, 2, 3 du mois en cours. Le 2ème décan débute alors et se termine entre le 10, 11, 12, 13 du mois en cours. Le 3eme se termine autour du 20, 21, 22, 23, 24 du mois en cours.

Illustration de CLARA

 

 

Publicités