Une nouvelle fois, ma déontologie m’oblige à corriger une idée reçue concernant un signe astrologique…

Non la vierge n’a jamais coupé les cheveux en 4… mais elle les coupe en 9, voire en 10 ! Et elle a ses raisons…

Vous allez surement me demander : En quoi la vierge peut-elle être utile à l’humanité en coupant des cheveux autant de fois?

Prenons de la hauteur et élargissons notre analyse en remplaçant le mot cheveux par le mot comptabilité. Ce qui paraissait être un défaut devient aussitôt l’une des plus indispensables qualités : le perfectionnisme ! Nous bénissons alors notre comptable qui a passé son après-midi de canicule, dans son costume gris clair, tout rougeot parce que resté enfermé dans son bureau à vérifier et revérifier notre comptabilité pour nous sauver d’un contrôle fiscal…

Il faut le savoir, sans Vierges, le monde ne tournerait pas. Sans petites mains, pas de célèbre couturier, sans domestiques, pas de noblesse. Sans Richelieu, natif de ce signe, pas de Louis XIII. Je cite Richelieu, car la Vierge est la représentation astrologique de l’éminence grise. Ce qu’il fut. Rarement au premier plan, c’est souvent une Vierge qui planifie, organise et permet la faisabilité de tous projets, de toutes organisations. Sans Vierge, rien ne peut se faire…

Organisée, ordonnée, sérieuse, dévouée avec un sens aigu du devoir, c’est le bras droit idéal, l’employé modèle. Vous n’avez pas le temps de terminer de demander où se trouve votre dossier vert que déjà la Vierge vous le tend : un rêve !

Les natifs de ce signe sont dans le service, le soin, l’hygiène, les chiffres et autres petites choses précises… Des individus discrets, humbles travaillant dans l’ombre avec honnêteté, intégrité et sens des responsabilités, au service d’une personne ou d’une cause.

C’est en effet là le service qu’elle offre à l’humanité, son sens du service, son abnégation dont on pourrait profiter abusivement ; le service est pour elle un art de vivre, un moyen d’atteindre la perfection visée. Avec le risque pour elle de s’oublier dans une fonction ennuyeuse et contraignante, par devoir et esprit de sacrifice… Car la Vierge ne rechigne pas devant ce qui peut paraître ingrat, laborieux à tout signe normalement constitué.

Je ne peux donc éviter un autre cliché sur ce signe: sa passion pour le ménage… L’hygiène, chemin quotidien vers la pureté, est effectivement un soucis essentiel pour la Vierge, la maniaquerie qu’on lui reconnait souvent en est un excès. Les patins, ce coup de génie ayant embelli le quotidien de millions de personnes, sont certainement une invention Vierge !

C’est aussi le signes des spécialistes, des scientifiques, de ceux qui excelle dans un domaine pointu… là encore ils œuvrent pour le biens de tous.

Il faut comprendre que la Vierge est un signe mental et analytique ; et comme c’est un signe de terre (la matière), elle tourne son regard vers le concret, les choses pratiques du quotidien. Elle filtre et passe tout au crible de son intelligence fine, avec objectivité. La réflexion prime avant l’action, pas d’impulsivité chez la Vierge. Elle planifie et prévoit tout, même l’imprévisible… C’est d’ailleurs un concept qu’elle ne connaît pas.  Essayez au moins une fois de partir en camping avec une Vierge. Vous mesurerez alors pleinement sa valeur et le niveau inhumain de son sens pratique.

« Heuuu… j’ai pas de décapsuleur pour ma bièreuu… »

« Mais si mon chéri… il est dans le sac OKAOU avec le téléphone satellite, la fusée de détresse,  la trousse de soin, la caisse à outil de voyage, la trousse de couture, l’anti-moustique, la crème solaire, les masques à gaz et le code nucléaire… ha oui, et aussi ma pince à épiler multi-fonction. »

A contrario, toujours en théorie, son imagination est moins développée : l’humour abstrait, le second degré ne lui parlent absolument pas.

« J’ai vu le couvreur, il m’a parlé de toit… »

« Ha bon, il me connaît? mais d’où?… ha oui, j’ai peut-être croisé sa femme au club des fées du logis, je crois…. à moins que…. »

N’essayez même pas… c’est une perte de temps.

S’il y a bien un mot qui caractérise ce signe, c’est le mot détail. La Vierge a viscéralement le soucis du détail. Elle voit et retient tout… Elle est moins à l’aise avec l’abstrait et la synthèse.

La Vierge réfléchit beaucoup, coupe donc les mots en 4, analyse en permanence au risque – autre expression qui lui convient bien – de se noyer dans un verre d’eau… Car elle cogite beaucoup, beaucoup trop. Elle est foncièrement inquiète et craint de mal faire : « et si je n’avais pas assez coupé les cheveux? » « Ai-je bien payé la facture d’eau? » alors que oui, elle l’a même payée 3 fois pour être certaine. Non, j’exagère, la Vierge sait très bien qu’elle a payé la facture, puisqu’elle tient ses comptes quotidiennement…

Mais oui, la Vierge a besoin de sécurité et est donc très mesurée et prudente. Elle doute aussi beaucoup d’elle-même par auto-critique excessive. Cela va de pair avec son perfectionnisme. Alors elle s’angoisse, tourne en rond mentalement et peut tomber dans l’hypocondrie comme Michael Jackson.

Pour continuer dans l’énumération de ses défauts, en voici encore d’autres : critique excessive (elle peut alors être incisive), scepticisme, jugement, froideur, susceptibilité voire paranoïa…

Une autre question fondamentale concernant ce signe : Quand la Vierge trouve-t-elle le temps de se détendre?

« De se… quoi???? »

Le mot détente est un gros mot pour la Vierge. Elle cogite bien trop pour se détendre notre amie Vierge, trop absorbée par les détails et le comptage des chiffres rigolos. Ha si, avec des mots croisés force 6 (niveau pervers) ou un puzzle de 100000 pièces d’un étang verdâtre sous la pluie. Là, c’est l’extase…

Abordons maintenant cette manie de tout collectionner, cet autre plaisir Vierge… Cette compulsion est en partie expliquée par son besoin de contrôle, de maîtrise et d’ordre.  Il lui faut retenir, compter, classer et conserver.  Il faut avoir en tête que durant le période de la saison de ce signe, c’est le temps où l’on engrange, où l’on stocke pour affronter l’hiver vigoureux.

Je vais terminer cet article de « remise de pendule à l’heure », (tel un horloger, métier on ne peut plus vierge), sur un autre gros cliché populaire: cette histoire de vierge sage et de vierge folle… Pour comprendre ce phénomène de mutation astrologique, il faut examiner les sigles du Scorpion et de la Vierge : pour le scorpion, le quatrième jambage du M serait la queue du scorpion, tendue vers la droite avec son dard menaçant, tandis que la Vierge rentrerait sa queue dans le M. La Vierge serait donc un Scorpion refoulé… Le scorpion est un signe anal (il gère cette partie du corps) la vierge, c’est plus en amont: les intestins qui trient ce qui est ingéré (je tairais là par courtoisie les indispositions dont souffrent toutes les Vierges…). La Vierge maîtrise ou refoule ses instincts, sa sexualité notamment. Visant la perfection, elle sublime…

Mais quelquefois, les retenues cèdent et le dard jusqu’alors rentré se dresse de nouveau et la gentille et discrète petite personne que nul n’avait jusqu’alors remarqué, ou seulement lorsqu’elle a proposé son aide pour débarrasser la table, perd alors toute retenue, tout filtre… son sens critique devient féroce et ravageur… et ce n’est plus les cheveux qu’elle coupe en 4…

 

(Cet écrit a été coupé en 4, corrigé et validé par une Vierge ce qui garantit sa pertinence)

 

C’était une description non exhaustive et générale du signe de la Vierge. Il y aurait tant à dire sur chaque signe… Elle vaut également pour les ascendants Vierges et autres personnes ayant ce signe de valorisé dans leurs thèmes.

 

 

Publicités