» Capricorne, bête à cornes ! « 

Ha non, je vous en prie, pas de ça chez moi! Nous sommes sur un site astrologique respectable ici. Je ne permettrai pas de tels jugements de valeur!

Bien entendu que l’animal qui symbolise le signe est un bouqueton portant des cornes… c’est d’ailleurs indiqué dans le nom du signe : Capricornus, de Caper : bouc et cornu : corne. Mais on ne peut le réduire à ce dicton populaire qui veut faire de lui un être obtus et borné. Le bouquetin est un animal qui vise les sommets, qui ascensionne vers les plus hautes positions, tel est aussi le Capricorne. Et s’il a un caractère fort, comme le laisse à penser votre remarque désobligeante, c’est qu’il lui en faut pour atteindre ses objectifs.

Et bien, reprenons le travail du début, et comme à notre habitude allons-y pour une description du signe pour mieux le comprendre afin de ne plus être dans le jugement.

Tout d’abord il est primordial de savoir que Saturne, Chronos est sa planète maitresse. Chronos, le maître du temps. Le Capricorne est donc un signe en lien avec la notion de temps, comme avec la vieillesse ou la sagesse qui vient sur le tard. Saturne est aussi la planète qui instaure les règles sociétales, les conventions et autres convenances à base de « il faut », et tout ce qui contribue à structurer et organiser le vivre ensemble. Aussi pour le Capricorne, houlala, ça ne rigole pas, le règlement, c’est le règlement, et il lui est impensable d’y déroger par crainte de voir s’effondrer la société… quelle horreur ! Vous imaginez ? Un monde qui deviendrait anarchique où les gens s’habilleraient de manière fantaisiste et des personnes du même sexe se marieraient entre eux ?!

L’intégration et l’application de l’organisation, des valeurs et règles sociales qui permettent le vivre ensemble et sa pérennité, voilà le rôle du Capricorne pour l’humanité. Il est ce socle sur lequel s’appuyer pour maintenir et développer une civilisation. Il est le garant de l’ordre et des valeurs fondamentales et constitutionnelles du groupe. Il est la figure paternelle du zodiaque. Et c’est vrai que papa, bah, il est pas toujours super rigolo !

Sa planète Saturne, planète du labeur et des efforts, le rend grave et peu optimiste. Il sait au fond de lui qu’il lui faudra travailler dur et faire des efforts pour obtenir ce qu’il veut. De ce fait, il a du mal à digérer que la chance puisse sourire à son voisin le Sagittaire qui n’a souvent qu’à tendre les bras ce gros fainéant pour recueillir les bienfaits de la vie. Lui, non, il lui faut avancer laborieusement, escalader une à une les marches de l’escalier qu’il gravit, lentement, mais sûrement, pour atteindre l’objectif qu’il s’est fixé. Car l’un des mots du Capricorne est le mot ambition. Il vise les sommets comme son archétype souche le bouquetin. Chaque Capricorne a une montagne à gravir. Son ambition est calculée, longuement réfléchie et planifiée. Il s’est programmé dès son plus jeune âge pour atteindre son but. C’est le genre, enfant, à vouloir faire cosmonaute quand il sera grand et à le devenir adulte.  Il fera preuve d’abnégation et de patience pour parvenir à son objectif et mettre tous les moyens en œuvre pour réussir.

La nature l’a doté des qualités nécessaires pour y parvenir : la persévérance, le courage, la volonté, la patience, la constance, la discipline, l’opiniâtreté, la concentration et la rigueur.

Le parcours de Charles Aznavour (Capricorne par l’ascendant) qui se voyait très tôt « en haut de l’affiche » et a fini par l’atteindre, indétrônable depuis, illustre merveilleusement ce chemin capricornien.

À contrario, on constate souvent que leur maturité saturnienne provoque une certaine précocité/rapidité dans le démarrage de la carrière de certains Capricornes : Vanessa Paradis, David Bowie, Elvis Presley… Il s’agit ensuite pour eux de la faire durer dans le temps.

Bien entendu avec tout ce qui vient d’être dit, le Capricorne peut paraître austère et ennuyeux. Une certaine froideur et distance dans son aspect physique et sa présentation ne donne pas envie de l’aborder. N’oublions pas que l’hiver est sa saison, il est donc comme en hibernation constante, c’est introverti, tout en intériorité, concentré, on l’a vu, sur le chemin qu’il s’est tracé. Il ne veut pas se laisser déranger, ni dérouter. Après l’hiver, viendra le printemps, ce qu’il aura semé commencera à pousser, et un jour il sera temps pour lui de récolter…

Alors effectivement cette austérité le rend peu attirant, d’autant qu’il faut du temps pour percer sa carapace et qu’il accepte de dévoiler son jardin intime.  A condition bien sûr d’en avoir envie et d’accepter d’être mis à distance et battu froid un long moment avant qu’il ne se dévoile, ce qu’il ne fait qu’en confiance.  Cette froideur affichée, cette distanciation vis à vis du monde, cette nature secrète est une protection. De même sa réserve et son humilité font qu’il n’est pas démonstratif. Voire même totalement inexpressif, sauf pour vous signifier sa désapprobation. 

Ce n’est pas qu’il ne soit pas sociable, il a plutôt une hauteur de regard, une gravité qui le rendent distancié.

Il suffit de l’avoir au téléphone pour comprendre :

Vous :   » Je te dérange ? « 

Un Capricorne :  » Non. « 

Vous :  » Tu veux peut-être que je te rappelle plus tard ? « 

Un Capricorne :  » Non. « 

Vous :  » Alors je voulais te demander d’après toi je dois choisir la 1ère maison que j’ai visité ou l’appartement avec cette superbe vue ? « 

Un Capricorne :  » ?!!… Non. »

Il n’aime pas non plus les effusions émotionnelles qu’il juge impudiques, et les démonstrations affectives excessives à son égard. Pas question d’un  » Salut ma poule  » et de tapes dans le dos avec lui… Catherine Deneuve et Monica Bellucci, bien que jolies et sociables Balances savent avec l’apparence froide de leurs ascendants Capricornes, maintenir une distance qu’il ne nous viendrait pas à l’idée de franchir. Et que dire d’Anthony Hopkins qui cumule signe solaire et ascendant en Capricorne!

Le natif de ce signe n’est pas un idéaliste ni un rêveur. En bon signe de terre, il est bien ancré dans la matière, un cartésien (René Descartes aurait été semble-t-il ascendant Capricorne) hermétique à toutes abstractions de l’esprit, notamment cette croyance irrationnelle et infantile qu’on appelle Astrologie.  Non, lui se revendique plutôt comme Saint Thomas et vu qu’il a souvent une montagne devant les yeux, il ne voit pas autre chose…

Bien entendu, on peut être Capricorne et Sainte comme Thérèse de Lisieux, elle aussi « ambitieuse » et précoce dans son parcours.

Mais qu’on ne se méprenne pas, il est comme tout le monde doté d’un cœur, il a aussi besoin d’affection. Et quand il aime, c’est pour la vie. Sa fidélité et la constance de ses sentiments vous assureront son amour. Il vous offrira un relation stable et sécurisante.

Il peut rester longtemps sur une histoire avant de pouvoir tourner la page, devenant mélancolique, plein de ressentiments, d’aigreurs et de rancœur. Il peut aussi s’enfermer dans sa solitude et étant donné que ce n’est pas un signe séducteur et conquérant, il peut décliner vers un célibat à vie.

Il est, cela va de soi, fidèle en amitié. C’est alors un pilier sur lequel on peut compter, un ami sûr et sécurisant. Un ami Capricornien m’a dit un jour:   » Le Capricorne utilise ses cornes pour retourner la terre et aider ses amis quoiqu’il arrive « .

Ainsi, Vous êtes perdus sur une île déserte ? Ne soyez pas inquiet, avec un coquillage et deux mouettes il vous organise un rapatriement en 1er classe. Le Capricorne possède un sang froid à tout épreuve et un sens de l’organisation improbable.

A contrario sa rancune est tenace, il judicieux de savoir ménager sa susceptibilité.

Bon, on l’aura compris, ce n’est pas un clown. Il abhorre les langues de belles-mères ou les tartes à la crème. Non, son humour est plutôt froid et pincé, dans le style du flegme britannique qui peut lui faire dire des horreurs avec sérieux et sans jamais sourire lui-même de ses traits d’esprit. Au point où l’on se demande s’il plaisante vraiment :

Le Capricorne : Je comprends mieux maintenant pourquoi je ne vous aime pas. C’est à cause de votre langue de belle-mère.

 Sa belle-mère : ?!…..

Il a aussi une réputation de solitaire. Cette solitude qu’à chanté et recherché Léo Ferré, ce Vierge (plutonien) ascendant Capricorne. En effet, sans être un sauvage misanthrope, le Capricorne n’a besoin des autres que comme moyen, ou parce qu’il faut faire avec, non pour avoir de la compagnie ou être apprécié. Il se moque de plaire, ce n’est pas un mondain. Vous ne verrez jamais une native de ce signe danser un booty meat façon Beyoncé en soirée pour se montrer populaire ou suivre la tendance.

Il n’est pas non plus dans la séduction, et à l’inverse, il n’est d’ailleurs pas facile de le soudoyer. C’est le signe le plus intègre du zodiaque. Il est droit dans ses bottes : honnête, juste et loyal. Il est d’ailleurs bourré de principes, souvent de façon rigide :

 » Mon père, la messe est à 11h pas à 11h05! »

La reine d’Angleterre, Elisabeth II, ascendant Capricorne, en est une parfaite illustration.

Tout en retenu, obnubilé par son labeur, il ne sait pas se faire plaisir, ni faire plaisir aux autres, on peut le penser égoïste, voire même avare. Et il peut assurément l’être dans l’expression négative du signe.

Le risque pour lui, en portant une attention exclusive sur son objectif, c’est de se couper de ses semblables, mais aussi, de ses propres besoins. Ainsi, tourné vers la reconnaissance sociale, la satisfaction de son ambition, il peut se transformer en bête de travail, sans état âme, imperméable aux choses du quotidien, aux plaisirs de la vie, s’oubliant lui-même en cherchant à devenir ce qu’il vise. Il devient alors un être désincarné, sombre, isolé et sans vie « personnelle ».

Exigeant avec lui-même, il se montre également dur avec les autres, attendant d’eux les mêmes efforts, la même rigueur qu’il s’impose, devenant autoritaire, voire tyrannique tel, paraît-il, l’était Claude François, autre ascendant Capricorne.

Il fera tout ce qui est en son pouvoir pour parvenir à la réussite de ses projets, alors, il pourra se montrer calculateur et manipulateur.

Les Capricornes font souvent graves et plus matures que leur âge dans les premières années de leur existence (notre président, dont l’ascendant est aussi en Capricorne, ne fait pas semblant d’être plus âgé que son âge et il l’est !), et avec le temps ils se détendent, et semblent ralentir le temps en rajeunissant. Ils sont plus détendus et moins inquiets car souvent ils sont parvenus à atteindre leurs buts et peuvent donc profiter de la vie. Sinon c’est parce qu’ils ont fini par comprendre qu’il existait autre chose que le travail et le devoir. D’autres malheureusement peuvent ne jamais atteindre l’inaccessible étoile et ne pas se réaliser…

Je finirais en précisant qu’il est de nombreux Capricornes « célèbres » qui peuvent sembler déroger à cette description générale du signe. Il faut savoir qu’un signe reste un archétype de base sur lequel viennent se greffer d’autres configurations astrales faisant de chaque Capricorne, un être unique. Ainsi on ne s’attend pas, ne les connaissant pas dans l’intimité, à ce que soient natifs de ce signe :

Jim Carey clown de par sa Lune en Gémeaux (bavarde et comédienne) et son mercure en Verseau  (vif et original) conjoint à Jupiter (les excès) qui s’avère au final bien plus « grave » qu’il n’y paraissait dans ses films;

Marilyn Manson Pseudo-Rebelle toujours en révolte après avoir visiblement subi la loi du père et qui sait bien planifier ses promos;

Al Capone qui bien que corrompu jusqu’à l’âme était « très organisé »;

ou encore Gérard Depardieu qui bien que Jupitérien à l’excès par ailleurs, a atteint le sommet de son art avec une carrière qui tient dans la durée.

Ainsi, quelques soient les autres traits de la personnalité, la toile de fond capricornienne pour un signe solaire reste la même, tel une colonne vertébrale soutenant l’ensemble. Et cela vaut pour tous les signes. C’est là, la richesse de l’Astrologie…

 

(La photo d’illustration de cet article doit vous paraître improbable à présent, comme cette vitrine l’a été pour moi lorsque je suis tombé dessus. Effets comiques d’une méconnaissance avérée de l’astrologie… )

C’était une description non exhaustive et générale, voire exagérée du signe du Capricorne. Il y aurait tant à dire sur chaque signe… Elle vaut également pour les ascendants Capricornes et autres personnes ayant ce signe de valorisé dans leurs thèmes.

Publicités