Le natif des Gémeaux est bavard, superficiel, menteur et voleur.

Voilà, cet article est terminé.

(…)

Allons, amis Gémeaux ( un astrologue est ami avec tous les signes ), je plaisante ! On a perdu son sens de la rigolade ?

Je n’ai bien entendu rien contre les Gémeaux, d’autant que je m’entends comme larrons en foire avec eux. Je voulais seulement m’éviter une description de ce signe sur lequel il y a moult choses à dire… et puis je le dis et le répète, il n’y a pas de bons ni de mauvais signes, chaque signe à sa raison d’être.

Allez je me lance :

Pour la 1ere fois dans le zodiaque, en partant du Bélier, ce sont des personnages qui représentent ce signe. Gémeaux vient du latin gemini qui signifie jumeaux. Dans la symbolique astrologique, ce signe est dit signe mutable, ou double. En fait, les Gémeaux sont plusieurs dans leur tête, mais contrairement au psychotique, ils contrôlent parfaitement toutes leurs identités. 

Les signes mutables, terminent une saison et font la transition avec la suivante. Le signe des Gémeaux est changeant, entre deux états.

On comprend donc à quel point il peut être difficile de réduire les Gémeaux à une représentation ( Et d’écrire un article sur eux, d’autant plus au pluriel, ce qui est assez laborieux… ).

On ne peut décrire les Gémeaux sans évoquer la planète maîtresse de ce signe, à savoir Mercure, Hermès chez les grecs, le messager des dieux. Le dieu aux multiples talents, aux nombreuses capacités. Un dieu facétieux, ingénieux, rusé, inventif, véloce avec ses ailes aux pieds et qui possède de nombreuses connaissances et maîtrises Le plus doué aussi.

Mercure était, parmi bien d’autres attributs, le dieu du commerce, des voyageurs et des orateurs. Ce qui correspond bien aux caractéristiques des Gémeaux. Mercure/Hermès était également le prince des voleurs et des menteurs ( Ce n’est pas moi qui le dit mais la mythologie ! ).

Ainsi sans être Gémeaux, une personne fortement influencée par la planète Mercure aura des caractéristiques du signe. ( C’est le cas bien entendu pour chaque planète astrologique avec son signe )

Dans le parcours symbolique au travers du zodiaque, ce troisième signe, décrit la phase de l’ouverture vers l’extérieur. Imaginons une enfant qui naît en Bélier, premier signe du zodiaque, qui s’alimente en vue de sa survie en Taureau, puis, une fois ses besoins primordiaux et de sécurité assurés, qui découvre en Gémeaux le monde qui l’entoure. C’est cela l’essence des Gémeaux, explorer son environnement et entrer en relation avec ceux qui le constituent afin de créer du lien.

Ceci avec un regard d’enfant avide d’apprendre.

Le but des Gémeaux n’est pas d’analyser en profondeur les sujets qu’ils découvrent, mais de connaître, un peu de tout, de prendre l’essentiel afin de satisfaire leur curiosité et que cela leur serve dans leur appréhension du quotidien et du réel. Mais aussi en sachant que cela leur sera utile un jour, pour, par exemple, alimenter une conversation où ils devront se montrer brillants, faire illusion lors d’un examen qu’ils n’auront pas bûché ou bien encore pour écrire un bon article.

Le journaliste est un archétype des Gémeaux ( Jean-Jacques BOURDIN, Elise LUCET, Alain DUHAMEL ). Ils ne sont pas du type philosophe qui développe une idée jusqu’à son extrême, ni du scientifique spécialiste dans un domaine. Les Gémeaux sont à la recherche de l’information et du scoop. Ils s’enthousiasment devant chaque « new » ou idée nouvelle, mais cela ne dure guère que le temps de satisfaire leur curiosité, car ils s’en vont rapidement butiner d’autres nouveautés.

De fait la concentration n’est pas leur fort. Mais leur compréhension des choses étant rapide, ils n’ont pas besoin de passer des heures sur un sujet. Néanmoins, le risque est qu’ils se dispersent, se satisfassent du futile et l’anecdotique et finissent par tomber dans la superficialité.

Les gémeaux peuvent être ces adulescents qui, comme Mercure, restent jeunes tout leur vie, d’éternels curieux toujours ouverts à l’inconnu et à la nouveauté..

Ils ne sont pas fait pour l’introspection, et encore moins pour évoluer dans la matière comme leur voisin le Taureau. Leur élément c’est l’air, qui représente la pensée et les échanges. Ils sont légers comme lui, ils ne s’ancrent au quotidien que grâce à leur intelligence qui leur permet de s’adapter et de se débrouiller.

Car l’intelligence des Gémeaux est effectivement très vive. Ce sont des nerveux dont le  mental est toujours en effervescence avec une tendance à la logorrhée. Je mets au défi un natif des Gémeaux de n’avoir jamais eu cette appréciation sur l’un de ses bulletins scolaires de la part de Mme Bouchon… « Trop de bavardage !»

Leur grande ouverture d’esprit leur permet de tout entendre, de tout analyser, dans un soucis de comprendre mais sans forcément adhérer. Les idées sont pour eux des concepts avec lesquels ils aiment jouer, qu’ils malaxent et transforment à leur guise pour en tirer tout leur jus/sens, et dans lesquels ils ne mettent pas d’affects.

La spiritualité des Gémeaux, lorsqu’ils prennent le temps de la développer, est une question de concepts intellectuels. Elle est curieuse et expérimentale.

 

Les Gémeaux excellent dans l’art oratoire. Virtuoses des mots, génies des idées percutantes, ce sont des polémistes hors catégories qui jouent avec les concepts et les vérités (VOLTAIRE). Ils possèdent une grande répartie, maîtrisent l’art du bon mot qui fait ricaner l’assistance à leur avantage (Guy BEDOS, Jean marie LEPEN et ses mauvais jeux de mots, Donald TRUMP et ses tweets…). Ils n’ont d’ailleurs aucun scrupule à se montrer de mauvaise foi, sachant argumenter même ce qui ne peut l’être et modeler la vérité avec brio, car on l’a vu avec les attributs du dieu Mercure, l’un des défauts des Gémeaux est le mensonge…

Pour les Gémeaux, davantage que pour tout autre signe, une vérité n’est qu’une notion fluctuante et la réalité une création personnelle et subjective.

Á ce titre, sans aller jusqu’à le taxer de menteur invétéré, Johnny HALLIDAY qui a menti sur ses origines à ses débuts est un bel exemple de cette tendance Gémeaux à travestir la réalité. 

Mercure était aussi le dieu des voleurs, et c’est encore là une ombre des Gémeaux. Le vol est le bras droit du mensonge. Mais il faut voir le bon côté des choses, il faut être très habile pour être pickpocket et finalement, celui-ci n’est qu’un prestidigitateur qui a mal tourné…

Mais tout de même, pour réussir vos soirées entres amis, je vous conseille de louez un ami Gémeaux ! Il viendra avec son stock d’anecdotes croustillantes qui relancent les discussions qui s’essoufflent, ses poches pleines de bons mots qui rendront hilares même les plus coincés. Par contre sachez qu’il sera difficile de le modérer et qu’il risque de devenir envahissant en monopolisant l’attention sur lui. De plus les Gémeaux ont parfois un côté désinvolte, imprévisible et un esprit de contradiction qui peuvent vous gâcher un moment de convivialité. 

 

Dans la continuité de la parole, l’écriture est un mode d’expression dans lequel les Gémeaux montrent de l’aisance et du talent. Ils sont nombreux à prendre la plume, aussi je ne citerai que Louis-Ferdinand CÉLINE qui a révolutionné l’écriture dans sa forme.

Tout comme Mercure aux pieds ailés, les Gémeaux sont en permanence en Mouvement. Ils sont curieux de découvrir ce que le monde peut leur offrir d’expériences et de connaissances. Le mouvement, c’est bien sûr les déplacements et les totomobiles. Les Gémeaux ont la bougeotte, ils aiment prendre la route et apprécient par conséquent tout ce qui s’y rapporte. 

Les Gémeaux sont les plus à l’aise des signes avec le changement pour toutes les raisons évoquées plus haut. Ils s’adaptent avec aisance à tous les milieux et à toutes les situations. Ils peuvent passer de jet-setteur à reporter de guerre du jour au lendemain. Ils vivent mille vies en une journée.

A l’extrême, ils papillonnent de centre d’intérêt en centre d’intérêt, de personne à personne, de lieu en lieu sans jamais se poser.

La philosophie des Gémeaux ?  Je communique donc je suis ! Le Gémeaux Jacques SALOMÉ  lui préfère dire  « Heureux qui communique ».

Et s’ils prétendent, comme Jean-Paul SARTRE, cet autre Gémeaux, que « l’enfer c’est les autres », c’est parce qu’ils ont conscience de leur dépendance à l’autre, ce miroir impartial de nous-mêmes.

Mais si les Gémeaux sont des êtres communiquants, des êtres fondamentalement sociaux, pour lesquels rentrer en contact avec l’autre est aussi naturel que de respirer, il arrive souvent que ce ne soit que dans un sens. L’autre ne les intéressant que comme un sujet de curiosité. On ne peut alors parler de rencontre, ni même d’altérité…

Pour l’anecdote, je trouve cocasse mais non hasardeux que ce soit un Gémeaux, Alois ALZHEIMER, qui ait identifié et donné son nom à la maladie qui détériore la communication et la mémoire.

Au niveau sentimental, les Gémeaux ont la réputation d’être volages, non pas parce qu’ils auraient une forte libido, mais du fait toujours de leur curiosité et de leur soif de découvrir. L’engagement peut leur être effectivement difficile, mais par lassitude avant tout et non par incapacité à aimer. C’est plutôt qu’ils sont mal à l’aise avec leurs sentiments. Ils savent que leur intelligence leur sera inutile dans le domaine irrationnel des émotions. Aussi préfèrent-ils, soit les intellectualiser à l’excès, soit les éviter afin de nier ce qu’ils ressentent en se mentant à eux-mêmes et par conséquent à l’autre. Et puis quand ça devient trop sérieux, les Gémeaux préfèrent aller jouer ailleurs avec leurs crottes de nez… D’autant qu’ils aiment l’expérimentation et peuvent être ambivalents quant à leurs désirs.

Les Gémeaux sont de beaux-parleurs qui enivrent avec des mots, séduisent avec leur esprit brillant ou bien par une acrobatie ou une imitation, mais avant tout en faisant rire…

Ils sont eux-mêmes séduits par les personnes dont ils percevront l’intelligence, qui nourriront leur insatiable curiosité et leur feront découvrir de nouveaux horizons.

Alors avec tout cela, ça fait quoi un Gémeaux dans la vie ?

Les Gémeaux sont habiles, intelligents, adaptables, polyvalents et ont de nombreuses cordes à leur arc. Ils peuvent donc potentiellement tout faire.

Mais avant tout, il leur faut des occupations qui leur apportent de la variété et nourrissent leur soif de découvrir et de communiquer. Ils fuient toute forme de routine. En tant que signe double, ils multiplient les expériences et changent souvent de voies. 

Ils réussissent grâce à leur intelligence, leur capacité à saisir les opportunités et leurs relations. Leurs échecs sont provoqués par leur manque de discipline et leur instabilité qui les oblige quelques fois à repasser par la case départ.

L’une de leurs principales compétences est de relier les êtres entre eux, ce sont d’excellents intermédiaires. Ils favorisent la communication, réunissent les forces et les compétences, et impulsent l’envie d’œuvrer en commun.

Les Gémeaux de par leur capacité à se dédoubler peuvent prendre différentes apparences, adopter différents rôles. Ils font bien entendu d’excellents acteurs, comme Jean DUJARDIN (gémeaux ascendant (asc) gémeaux) et tant d’autres… Ce sont aussi d’impressionnants improvisateurs.

Aujourd’hui Jamel DEBOUZZE est l’un des meilleurs représentants de ce signe dans cette catégorie, comme le furent en leur temps Louis de FUNES (asc) et FERNANDEL (asc), mais également le Mime MARCEAU (asc).

Mercure ayant inventé la lyre et la flute, mais surtout parce qu’ils sont habiles, les Gémeaux font de très bons instrumentistes et chefs d’orchestres. Je ne peux pas ne pas citer le grand Miles DAVIS… ou PRINCE, ou bien encore le virtuose de la guitare électrique Steve VAI.

Lorsque les Gémeaux se lancent dans la chanson, ce sont souvent des chanteurs à textes : Alain SOUCHON, Charles AZNAVOUR, BARBARA, Bob DYLAN, BENABAR, STROMAE (Asc).

C’est peut être le signe que l’on retrouve le plus dans les métiers du divertissement et du spectacle. En fait c’est bien simple, en chaque Gémeaux sommeille un saltimbanque… 

Le sport est souvent egalement un domaine dans lequel ils s’éclatent. Dès que ça roule, ça court, ça saute, que ça nécessite l’utilisation des bras et des jambes, c’est pour eux ! Et ils n’ont que l’embarras du choix.

Au vu de tout ce qui a été décrit, on retrouve des Gémeaux dans tout ce qui est en lien avec la communication, l’enseignement. Ce signe étant celui de la jeunesse, les Gémeaux ont un lien fort avec celle-ci. (Chantal GOYA )

Mais aussi tel Mercure le messager des Dieux, il peut être facteur.

Ils sont également nombreux dans les métiers de l’écrit et de l’information : écrivains, éditeurs, secrétaires, journalistes, reporters.

Les métiers liés à la parole : traducteurs, interprètes, présentateurs tv ou radio.

Bien entendu, ils sont faits pour tous les métiers de contact: : commerçants, représentants et le fameux vendeur ! Un natif des Gémeaux peut vendre tout et n’importe quoi. Ayant réponse à tout, il saura vous convaincre de repartir avec votre propre voiture qu’il vous aura tout d’abord racheté en faisant un geste commercial pour vous la revendre à des conditions avantageuses…

La publicité inévitablement, vu qu’ils savent très bien nous retourner le cerveau…

La diplomatie ( le diplomate est souvent de mèche avec le vendeur qui vous a vendu votre propre voiture ).

Ils aiment bien aussi la médecine, comme l’indique le caducée de Mercure…

Ils sont évidemment attirés par les métiers en rapport avec les déplacements : routiers, pilotes automobile, cyclistes, livreurs, coursiers.

On les retrouve encore dans les activités nécessitant de l’habileté et accessoirement, mais plus par loisir, comme cambrioleurs de coffres-forts imprenables pendus à un fil entre dix rayons lasers déclencheurs d’alarmes…

 

En résumé, et sachez que je suis navré de vous le dire comme ça aussi crûment, vous devez savoir qu’il est fort probable qu’il y ait un Gémeaux parmi vos connaissances…

 

C’était une description non exhaustive et générale du signe des Gémeaux. Il y aurait tant à dire sur chaque signe… Elle vaut également pour les ascendants Gémeaux et autres personnes ayant ce signe de valorisé dans leurs thèmes.

 

 

 

 

 

 

Publicités