Ce vendredi 8 juin 2018, j’étais au concert de VIANNEY à l’Accord Hotel Arena (vous savez le mythique Paris Bercy…). Nous avons fait ce cadeau à ma fille. Ce fut un moment fort ! Pourtant croyez-moi, je sors souvent de ma campagne beauceronne et j’en ai fait des concerts, j’en ai vu de la « vedette » ! J’ai donc le recul pour juger une belle performance, et ce concert en fut une…

Certes, je ne suis pas totalement objectif, car VIANNEY est, comme moi, un Verseau. Et pas qu’un peu ! Pas moins de quatre planètes occupent ce signe dans son thème, ce qui augmente son influence sur la personnalité de l’artiste. Le Verseau ne fait jamais rien comme tout le monde, il trace son chemin hors des sentiers battus et comme je l’ai écris dans l’article sur ce signe ( ici ), il est toujours décalé dans un domaine de sa vie. Ainsi VIANNEY est véritablement un artiste unique, hors cadres, qui chérit sa liberté, son indépendance, possède une façon de chanter et de jouer bien à lui.

De par son signe, la créativité de VIANNEY est très grande et bien entendu originale. Il y a souvent du génie chez l’uranien (Uranus est la planète maîtresse du Verseau). Il faut s’attendre à être surpris par son évolution artistique car il a besoin de se remettre en question, « de tenter des trucs » (pour reprendre l’expression qu’il a utilisé à plusieurs reprises lors de son concert) et de toujours innover.

D’ailleurs, son concert est un moment unique parce qu’il ne se contente pas de jouer ses chansons à l’identique de ses albums, il les réinterprète, les remanie avec audace et parfois avec rage. Je me suis cru parfois en plein concert de hard rock !

À un moment du spectacle, il a revendiqué sa fierté d’être dans une petite maison de disque indépendante et à l’échelle humaine qui respecte sa liberté artistique et avec qui il entretient des liens d’amitiés forts.  Si ce n’est pas typiquement Verseau ça…

Autre caractéristique de ce signe fraternel, l’artiste a remercié individuellement la trentaine de personnes de son « staff » et a précisé que les trois personnes qui l’ont accompagné à ses débuts travaillent toujours avec lui. Il est important pour lui de se sentir appartenir à une « fraternité ».

Bien entendu, VIANNEY n’est pas que ce Verseau éthéré et détaché de son vedettariat. Il est également ascendant Lion, ce signe qui a tant besoin de briller… Alors oui, sur scène, il doit bien kiffer, prendre du plaisir à être sous les projecteurs et on voit effectivement qu’il y est bien à son aise.

De même derrière le Verseau, se cache aussi une personnalité plus extrême, rebelle et anticonformiste, ayant besoin de remises en question profondes et parfois radicales. Il y a bien plus de profondeur et de mystère en lui que ne le montre son image médiatique policée.

Sa créativité est fortement marquée par la planète Vénus (le monde sentimental, la création artistique et l’amour du beau) qui se situe en maison 9 et en Poissons dans son thème, le signe de l’inspiration, de la connexion au divin. Oui, le chanteur est indéniablement « inspiré » et cela s’entend dans les paroles profondément humanistes de ses chansons (L’homme et l’âme). L’homme aspire à un idéal et les manifestations de sa spiritualité et de son intérêt pour ses frères humains sont sincères.

Cette spiritualité s’exprime aussi au quotidien, dans le service aux autres, dans des actes simples et humbles, basés sur des valeurs fortes. Là encore pas de faux-semblants…

Mais sa créativité, bien qu’inspirée, est tout de même réfléchie, travaillée et structurée. L’artiste doit être perfectionniste et très bien organisé lorsqu’il « travaille ».

Son Mars (l’affirmation de soi, l’action) en Gémeaux relié harmonieusement à Mercure (la communication), fait qu’il a besoin de communiquer, de rentrer en contact du monde et de « voir du pays ».  C’est aussi avec les mots et l’écrit qu’il s’affirme et se bat si nécessaire…

Son Mercure (le mental, l’intellect, la communication) conjoint à sa Lune (le monde émotionnel et intime) lui confère un imaginaire très grand et là encore inspiré. Il lui permet d’exprimer et de partager sa subjectivité et ses émotions de façon à ce qu’elles soient bien reçues par le public.

La planète Jupiter qui se trouve positionnée sur son ascendant lui procure une confiance et une nature extravertie et enthousiaste qui explique sa capacité à occuper seul l’espace physique et sonore d’une grande scène. Les aspects que font ce Jupiter en Lion (signe de l’égo et de la parade) à son Mercure (communication), à son mars (l’affirmation de soi, l’action) et à sa Lune (le monde émotionnel et intime) lui apportent un côté exubérant et excessif. La parole et les émotions ont besoin de s’extérioriser, mais pas toujours de façon mesurées. En gros, il a besoin de faire son show…

Je l’accorde, cette description ne semble pas évidente à percevoir chez lui au premier abord, lors d’interviews par exemple, mais il faut le voir sur scène sauter, courir tout en malmenant de sa guitare et pousser sa voix pour en mesurer l’importance. Cette dichotomie dans ses comportements s’explique par un Saturne fort dans son thème qui vient pondérer cette nature extravertie et inhiber sa part intime, le conduisant à une réserve, notamment dans ses rapports avec autrui.  C’est un homme qui ne se livre donc pas facilement. D’autant que le Verseau se montre assez distant et ne révèle pas aisément ce qu’il pense ou ressent (sa Lune en Verseau). Il préserve son jardin secret. Mais chez VIANNEY cette retenue fond sous les projecteurs…

C’est une dualité qui le tiraille et qu’il vit de manière alternée, passant de la retenue à l’excès, de l’ascèse à l’exposition.

Enfin, d’un point de vue Karmique, il est indiqué que dans cette incarnation VIANNEY est venu expérimenter  « l’ambition » et la « réussite » sociale mais également, entre autre, le service à autrui. Nous avons là, en parallèle de sa carrière artistique, la signature de son humilité et de sa discrétion mais également de son engagement spirituel et social.

Voilà, J’ai de nouveau fait mon astrologue des « stars ». J’ai conscience d’avoir montré beaucoup de bienveillance pour ce personnage public. Mais si je compare son thème au mien, il est évident que je m’entendrais bien avec l’homme.

Dis VIANNEY, si tu as un moment, on se fait un pèlerinage et on se boit une bonne bière après ?

 

Il y aurait tant de choses à dire encore sur ce thème, mais comme à mon habitude, j’ai évité dans ce portrait, par respect et déontologie, tout ce qui relevait de l’intime. 

 

Illustration: image site  astrotheme.fr

Publicités